L’influence de la segmentation des rôles sur le conflit travail-famille et l’enrichissement travail-famille

L’influence de la segmentation des rôles sur le conflit travail-famille et l’enrichissement travail-famille

L’influence de la segmentation des rôles sur le conflit travail-famille et l’enrichissement travail-famille

L’influence de la segmentation des rôles sur le conflit travail-famille et l’enrichissement travail-familles

| Ajouter

Référence bibliographique [20340]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de la présente étude est de comprendre de quelle façon la gestion des frontières influence l’interface travail-famille. Plus spécifiquement, ce mémoire s’intéresse à la fonction modératrice de la segmentation des rôles du travail et de la famille dans la relation entre la charge de travail et le conflit travail-famille, de même que dans la relation entre le soutien social et l’enrichissement travail-famille.» (p. xi)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«[L]es résultats de cette recherche reposent sur l’analyse de données secondaires quantitatives issues d’une étude réalisée en 2015 par Mélanie Trottier […]. En ce qui concerne la population à l’étude, celle-ci est constituée de [162] pharmaciens et pharmaciennes travaillant au Québec.» (p. 66)
Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats obtenus soutiennent pour la plupart les connaissances actuelles issues de la littérature sur l’interface travail-famille. En effet, ces résultats ont permis de confirmer que la charge de travail au travail augmente le conflit travail-famille, que la charge de travail dans la famille accroît le conflit famille-travail, que le soutien social au travail favorise l’enrichissement travail-famille et que le soutien social dans la famille encourage l’enrichissement famille-travail. Quant aux hypothèses de modération, il n’a pas été possible de confirmer le rôle de la segmentation des rôles dans la relation entre la charge de travail dans la famille et le conflit famille-travail, de même que dans le lien qui unit le soutien social au travail et l’enrichissement travail-famille, en raison de résultats non-significatifs. En ce qui a trait aux deux autres hypothèses de modération, les résultats ont permis de constater que le sens des relations est contraire à ce qui avait été postulé. Selon les résultats, la segmentation des rôles accentue la corrélation positive entre la charge de travail au travail et le conflit travail-famille au lieu de l’atténuer, ce qui veut dire que l’effet de la charge de travail au travail sur le conflit travail-famille est plus fort lorsqu’il y a segmentation des rôles.» (p. 145)