Le rôle du contrôle personnel et des comportements de résolution de problèmes sociaux dans l’adaptation sociale des personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif

Le rôle du contrôle personnel et des comportements de résolution de problèmes sociaux dans l’adaptation sociale des personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif

Le rôle du contrôle personnel et des comportements de résolution de problèmes sociaux dans l’adaptation sociale des personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif

Le rôle du contrôle personnel et des comportements de résolution de problèmes sociaux dans l’adaptation sociale des personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsifs

| Ajouter

Référence bibliographique [20215]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette thèse [par articles] a pour objectif général de mettre en lumière les difficultés d’adaptation sociale observées chez des personnes atteintes d’un trouble obsessionnel-compulsif (TOC) actif ou en rémission, et d’identifier différentes variables intermédiaires pouvant avoir une influence sur leurs capacités d’adaptation.» (p. xiv) Cette fiche portera seulement sur l’article 1. Ce dernier «a pour objectif de comparer le niveau d’adaptation sociale globale et dans des domaines de vie spécifiques d’un groupe de personnes ayant un TOC actif et d’un groupe contrôle.» (p. xv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Un groupe de personnes atteintes d’un TOC (n=128) a été comparé à un groupe contrôle (n=235).» (p. 78) «Le recrutement a été opéré par le biais de la Clinique des troubles anxieux de l’Institut Universitaire en Santé Mentale Douglas, de la Clinique des troubles anxieux de l’Hôpital Sacré-Cœur et du Centre de Services Psychologiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).» (p. 54)

Instruments :
Questionnaires

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats ont montré que les participants du groupe TOC se montrent significativement moins adaptés socialement que ne le sont les sujets contrôle. Les deux groupes diffèrent aussi significativement dans toutes les aires de leur performance en situation sociale, soit dans leur travail rémunéré, dans leurs études, au foyer, dans leur rôle principal (travail, foyer ou études), dans leurs activités sociales et de loisir, dans leur rôle parental, dans leur relation primaire et dans leur unité familiale, exception faite pour leurs relations avec la famille étendue. [Ainsi,] les difficultés importantes observées par d’autres chercheurs […] au niveau de leur fonctionnement familial n’ont été ici que partiellement confirmés; en effet il a pu être vu que, bien que les personnes du groupe TOC présentent des difficultés plus importantes que les sujets contrôle au niveau de leurs relations sociales (c.-à-d., au niveau social, parental, avec le partenaire amoureux et dans l’unité familiale), elles ne se distinguent pas ici des sujets contrôle dans leur rôle avec la famille élargie. Il est possible que cette sphère moins intime et proximale puisse être moins directement affectée par les problèmes suscités par les obsessions et les compulsions chez ces personnes.» (p. 94-95)