L’expérience socio scolaire et le genre : le cas des jeunes filles d’origine sud-asiatique à Montréal

L’expérience socio scolaire et le genre : le cas des jeunes filles d’origine sud-asiatique à Montréal

L’expérience socio scolaire et le genre : le cas des jeunes filles d’origine sud-asiatique à Montréal

L’expérience socio scolaire et le genre : le cas des jeunes filles d’origine sud-asiatique à Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [19994]

Immigration, diversité ethnoculturelle et citoyenneté , sous la dir. de Micheline Labelle, Milot, Jean-René et Choquet, Sabine, p. 98-123. Actes du colloque international et interdisciplinaire 2014 pour étudiants et nouveaux chercheurs. Montréal: Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC).

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent article propose une réflexion sur les expériences socio scolaires des filles [québécoises originaires de l’Asie du Sud] afin de comprendre les dynamiques qui pourraient expliquer leur meilleur taux de diplomation par rapport à celui des garçons de leur groupe.» (p. 101)

Questions/Hypothèses :
«Quel est le lien entre le sexe et la réussite scolaire et pourquoi les filles et les garçons présentent-ils des performances scolaires différentes? Pourquoi discuter des adolescentes des groupes minoritaires? Du point de vue social, pourquoi se concentrer sur les jeunes filles d’origine sud-asiatique?» (p. 101)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
La collecte de données s’est déroulée «à trois niveaux soit: 1) auprès de l’école, 2) auprès de la communauté et 3) auprès des familles. […] Les entrevues ont été menées auprès de tous les groupes de sujets, tandis que le questionnaire n’a servi qu’avec les parents. […] Nous avons mené un nombre total de 35 entrevues individuelles ou de groupe de deux personnes avec 45 répondants et nous avons fait remplir 36 questionnaires.» (p. 106) La collecte de données a eu lieu dans deux écoles secondaires montréalaises.

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


«D’une part, la communauté sud-asiatique au Québec est une communauté d’immigration récente qui vit des problèmes d’intégration économique, sociale et linguistique considérables. D’autre part, elle possède en général une culture traditionnelle collectiviste et patriarcale. Après leur arrivée, les parents se trouvent dans un nouvel espace culturel qui, à cause des importants changements et des différences majeures, leur semble souvent vague et déstabilisant […]. Dans ce contexte, les filles font face à plus de difficultés que les garçons dans leur processus d’adaptation socio scolaire. […] Ce nouvel espace culturel pose certaines normes sociales et comportementales pour les filles qui limitent leurs relations sociales, mais qui, en revanche, favorisent leur performance scolaire par rapport à celle des garçons.» (p. 115-116) Plus spécifiquement, «comme les filles sont plus contrôlées que les garçons par leurs parents et elles passent plus de temps à la maison, elles ont des sentiments positifs face à l’école parce que c’est leur seul lieu de liberté et de socialisation […].» (p. 114) De plus, «puisque dans leur culture, les filles représentent l’honneur de la famille, les parents ont des attentes plus élevées envers elles qu’envers leurs garçons, en ce qui a trait à la réussite scolaire […].» (p. 114)