Intervention psychoéducative de groupe pour les parents d’adolescents avec un trouble des conduites alimentaires : faisabilité et satisfaction

Intervention psychoéducative de groupe pour les parents d’adolescents avec un trouble des conduites alimentaires : faisabilité et satisfaction

Intervention psychoéducative de groupe pour les parents d’adolescents avec un trouble des conduites alimentaires : faisabilité et satisfaction

Intervention psychoéducative de groupe pour les parents d’adolescents avec un trouble des conduites alimentaires : faisabilité et satisfactions

| Ajouter

Référence bibliographique [19828]

Santé Mentale au Québec, vol. 42, no 2, p. 219-228.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent article a pour but de décrire l’implantation d’une intervention psychoéducative de groupe pour les parents d’adolescents suivis pour un trouble des conduites alimentaires (TCA) dans un hôpital régional de la province de Québec […].» (p. 219)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’intervention a été offerte à 36 parents, répartis en cinq cohortes, réalisées entre 2014 et 2016. Ceux-ci étaient principalement des parents d’adolescents consultant pour TCA. Quelques-uns étaient des conjoints de parents biologiques ou grands-parents, impliqués dans le quotidien de l’adolescent.» (p. 223)

Instruments :
«Un questionnaire a été élaboré afin d’évaluer la satisfaction des participants. Il est composé de 12 questions portant sur le format du groupe ainsi que sur les objectifs visés. Les items étaient sur une échelle de type Likert de 1 (entièrement faux) à 7 (entièrement vrai). Les participants étaient aussi invités à noter leurs commentaires.» (p. 224)

Type de traitement des données :
Analyse statistique
Analyse de contenu

3. Résumé


«L’expérience d’une intervention psychoéducative pour les parents d’adolescent avec TCA s’est avérée réalisable en région. [Les parents] se sont montrés très satisfaits quant aux objectifs visés, à l’animation et au format retenu pour les rencontres […]. Pour les animateurs, ce qui a été manifeste lors des groupes est le désir des parents de pouvoir échanger sur leur vécu et poser des questions. Les animatrices ont aussi remarqué que les parents se sont montrés supportant les uns envers les autres. […] Une difficulté rencontrée a été d’obtenir la présence des deux parents lors des rencontres, même si celle-ci était fortement encouragée. Les intervenants de l’équipe de soins […] ont noté que les parents se référaient à ce qu’ils ont appris lors de l’intervention de groupe pendant les rencontres. L’intervention a semblé particulièrement aidante pour les parents d’adolescents hospitalisés suite à une admission à l’urgence, et pour qui le diagnostic est nouveau. [C]e type d’intervention de groupe présente un bon rapport coûts-bénéfices, et peut augmenter le sentiment d’efficacité des parents, réduire la détresse psychologique et le fardeau vécu par ceux-ci.» (p. 225-226)