Cumuler vie de famille et études. Un portrait des parents-étudiants au Québec à partir des données de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011

Cumuler vie de famille et études. Un portrait des parents-étudiants au Québec à partir des données de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011

Cumuler vie de famille et études. Un portrait des parents-étudiants au Québec à partir des données de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011

Cumuler vie de famille et études. Un portrait des parents-étudiants au Québec à partir des données de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011s

| Ajouter

Référence bibliographique [19755]

Quelle famille?, vol. 6, no 1, p. 1-10.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent bulletin vise à approfondir les connaissances sur la conciliation famille-études en présentant un portrait statistique d’ensemble de la population des parents-étudiants.» (p. 2)

Questions/Hypothèses :
«[S]ur l’ensemble des parents québécois, quelle est la proportion de parents-étudiants? Ceux-ci vivent-ils proportionnellement plus souvent en couple ou seuls? Qui, des mères ou des pères, sont en plus grand nombre aux études? Comment les parents-étudiants se répartissent-ils selon leur âge et selon l’âge de leur plus jeune enfant? Occupent-ils un travail rémunéré parallèlement à leurs études? Si oui, dans quelle mesure?» (p. 2)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données contenues dans ce document sont des résultats tirés de l’Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada […].» (p. 2)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Au Québec, en 2011: […] un peu moins d’un parent sur dix (9%) poursuivait des études [et] près de deux parents-étudiants sur trois (63%) étaient des mères[.]» (p. 8) De plus, «les parents-étudiants étaient en grande majorité âgés de 25 à 44 ans[,] la grande majorité (87%) des parents-étudiants avaient des enfants d’âge mineur [et] presque un parent-étudiant sur deux avait un enfant d’âge préscolaire». (p. 8) Par ailleurs, «un peu plus de quatre parents-étudiants sur cinq étaient en couple [et parmi eux] environ le tiers (33%) avaient un conjoint ou une conjointe également aux études». (p. 8) Enfin, «85% de l’ensemble des parents seuls aux études étaient des mères[,] un peu plus des deux tiers (69%) des parents-étudiants occupaient un emploi [et] les parents-étudiants travaillaient davantage avec l’avancée en âge de leurs enfants.» (p. 8)