La perception de la collaboration école-famille des parents d’élèves en situation de victimisation au primaire

La perception de la collaboration école-famille des parents d’élèves en situation de victimisation au primaire

La perception de la collaboration école-famille des parents d’élèves en situation de victimisation au primaire

La perception de la collaboration école-famille des parents d’élèves en situation de victimisation au primaires

| Ajouter

Référence bibliographique [19622]

Service Social, vol. 61, no 2, p. 72-89.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude vise à connaître la perception qu’ont les parents de la collaboration école-famille principalement lorsque leur enfant est victime de violence à l’école primaire.» (p. 71)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de «4394 parents [québécois] ayant un enfant fréquentant des classes du préscolaire et du primaire (incluant les classes spéciales).» (p. 74)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats rapportent que la collaboration école-famille est perçue positivement par les parents. Les parents qui croient leur enfant victime de violence montrent une perception plus négative de cette collaboration. Près d’un parent sur cinq a signalé à l’école la victimisation de son enfant. Parmi ceux l’ayant signalé entre une et trois fois, une grande proportion se dit satisfaite de l’accueil et de l’aide reçus de l’école, mais ils sont plus nombreux à se dire insatisfaits lorsque ces signalements ont été faits plus de quatre fois. La perception de cette collaboration devient moins positive en fonction du nombre de fois que le parent a signalé la victimisation à l’école.» (p. 71)