Visages de la paternité au Québec, 1900-1960

Visages de la paternité au Québec, 1900-1960

Visages de la paternité au Québec, 1900-1960

Visages de la paternité au Québec, 1900-1960s

| Ajouter

Référence bibliographique [19580]

Revue d’Histoire de l’Amérique Française, vol. 70, no 1-2, p. 53-82.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’auteur poursuit une réflexion historique sur les pères et la paternité au Québec entre 1900 et 1960 […].» (p. 53)

Questions/Hypothèses :
L’étude est basée sur les questions suivantes: «quels sont […] les visages de la paternité québécoise que l’on peut identifier dans les documents historiques? Comment les hommes comprennent-ils et construisent-ils leur identité masculine à travers leur expérience et leur itinéraire de père de famille? Y a-t-il, par ailleurs, un agencement de ces visages que l’on peut appréhender dans la diachronie, en fonction d’une conjoncture particulière (guerre, crise ou période de prospérité) ou bien dans le cadre d’une analyse synchronique, en comparant les différentes composantes de la société québécoise?» (p. 63-64)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’auteur puise «dans deux corpus de sources, à savoir les récits de vie et les annonces publicitaires […].» (p. 57) «Pour les récits de vie, l’analyse repose essentiellement sur quelque 76 pages de témoignages transcrits à partir d’ouvrages autobiographiques écrits par 23 Québécois nés entre 1888 et 1941. Pour la plupart, ces individus (15 hommes et 8 femmes) évoquent des souvenirs d’enfance et la relation qu’ils ont vécue avec leur père. [...] Pour les annonces publicitaires, nous puisons dans notre corpus de 286 annonces, publiées entre 1900 et 1960, tirées surtout de deux quotidiens (Le Soleil et The Sherbrooke Daily Record).» (p. 63-64)

Type de traitement des données :
Réflexion critique
Analyse de contenu

3. Résumé


«Le recours à la grille des visages de la paternité nous permet […] d’ajouter de nouvelles dimensions à nos analyses de la paternité québécoise avant 1960, période associée à la diffusion graduelle d’une façon plus moderne et plus libérale d’être père au Québec, mais sans que les éléments fondamentaux de la famille patriarcale – dont la division sexuelle des tâches et la conception hiérarchisée du genre – ne soient réellement contestés. Il existe au moins un visage de la paternité […] qui reste essentiellement stable dans la période traitée ici (1900-1960), à savoir celui du père pourvoyeur. [I]l faut comprendre l’émergence de nouveaux visages de paternité comme de nouvelles composantes de la parentalité masculine: des couches qui s’ajoutent mais sans jamais remplacer ou éliminer cette responsabilité paternelle de base. [Les sources permettent] d’affirmer que la ''modernisation'' de la paternité au Québec […] comporte entre autres le déclin, voire la disparition graduelle de certains visages de la paternité – comme celui du père spirituel, qui offre annuellement sa bénédiction au nom de Dieu, ou bien celui du père disciplinaire, qui croit fermement au dicton ''qui aime bien châtie bien''. Cette modernisation préside aussi à l’émergence ou à la généralisation d’autres visages, comme ceux du père prévoyant et du père sportif […].» (p. 80-81)