Pensionnats autochtones : impact intergénérationnel

Pensionnats autochtones : impact intergénérationnel

Pensionnats autochtones : impact intergénérationnel

Pensionnats autochtones : impact intergénérationnels

| Ajouter

Référence bibliographique [19430]

Enfances, Familles, Générations, no 25.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Considérant la proportion importante d’adultes autochtones ayant été en contact avec les pensionnats, il importe que des études soient réalisées sur les traumas et les impacts psychologiques qui peuvent y être associés. Dans ce contexte, l’objectif de la présente étude est de documenter, chez une population d’adultes autochtones du Québec, les facteurs associés à la fréquentation des pensionnats chez les survivants, mais également chez leurs enfants (maintenant adultes).» (page web)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Au total, 358 adultes autochtones ont participé à l’étude: 159 provenaient de centres semi-urbains alors que 199 provenaient de deux communautés des Premières Nations du Québec.» (page web)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats obtenus dans le cadre de cette étude ont révélé non seulement l’ampleur des difficultés actuelles chez les membres des Premières Nations, mais également une fréquence élevée de traumas. Une plus grande prévalence de ces traumas et difficultés psychologiques était associée à la fréquentation des pensionnats (les avoir soi-même fréquentés ou avoir un parent les ayant fréquentés). Ces résultats suggèrent la présence de transmission intergénérationnelle des traumas, celle-ci étant possiblement exacerbée par le contexte socioéconomique difficile de plusieurs membres des peuples autochtones au Canada, qui limite les possibilités de résilience et de guérison. Il est d’ailleurs possible que ce contexte joue un rôle dans plusieurs des difficultés rencontrées par les participants de la présente étude. Ainsi, les résultats obtenus dans le cadre de cette étude indiquent l’importance de bien comprendre les réalités des peuples autochtones, incluant les conséquences liées aux traumatismes des pensionnats, mais également des autres traumatismes historiques, tels que ceux liés à la colonisation. Dans ce contexte, il importe de rappeler l’importance de la Commission de vérité et de réconciliation instaurée au Canada, qui vise à reconnaître publiquement les séquelles causées aux Autochtones qui ont fréquenté les pensionnats.» (page web)