Impacts des microcrédits de l’Union des Mutuelles pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit (UM-PAMECAS) sur les conditions économique et sociale des femmes : Empowerment ou instrumentalisation?

Impacts des microcrédits de l’Union des Mutuelles pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit (UM-PAMECAS) sur les conditions économique et sociale des femmes : Empowerment ou instrumentalisation?

Impacts des microcrédits de l’Union des Mutuelles pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit (UM-PAMECAS) sur les conditions économique et sociale des femmes : Empowerment ou instrumentalisation?

Impacts des microcrédits de l’Union des Mutuelles pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit (UM-PAMECAS) sur les conditions économique et sociale des femmes : Empowerment ou instrumentalisation?s

| Ajouter

Référence bibliographique [19343]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Notre étude qualitative s’est intéressée aux effets des microcrédits sur l’Empowerment économique et social des femmes. Nous avons procédé à l’étude de cas de l’Union des Mutuelles-Partenariat pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit au Sénégal (UM-PAMECAS), un organisme de microcrédit dont les activités ont débuté au milieu des années 1990.» (p. iii)

Questions/Hypothèses :
«[L]a question principale de notre recherche est la suivante: Quels types d’incidences la participation des femmes aux microcrédits a-t-elle engendrées sur les rapports sociaux de sexe et sur les conditions de vie de ces dernières?» (p. 64)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de «40 femmes bénéficiaires de microcrédits de l’UM-PAMECAS, 13 employés de l’organisme.» (p. iii)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats révèlent que l’accès des femmes aux microcrédits a favorisé l’Empowerment économique des femmes, avec le renforcement de leurs activités professionnelles et l’autonomie financière. Toutefois, cet Empowerment économique est fragilisé, tant par des facteurs structurels qu’idéologiques. Quant aux effets des microcrédits sur l’empowerment social et politique, ils sont plutôt faibles, en raison notamment de la permanence du mode traditionnel de régulation des rapports sociaux de sexes.» (p. iii) Suite aux entretiens menés auprès des femmes bénéficiaires, il a été observé que «les femmes transfèrent dans le marché leurs aptitudes naturelles de soins et de services. Elles s’investissent dans les métiers de service (commerce, restauration, couture, etc.), cherchent à concilier leurs activités professionnelles à leurs responsabilités familiales.» (p. 302) Grâce au microcrédit, nous assistons à une ruée vers la propriété privée (l’achat d’un terrain, d’une maison) des femmes qui «traduit plutôt une volonté de consolider leur indépendance sociale et économique. L’accès à la propriété sert de couverture devant les risques liés à l’instabilité du marché, mais surtout devant les risques de se voir un jour quitter par le mari. Cependant, même si les femmes s’approprient de tels comportements dits masculins, elles tiennent à mettre à l’avant les hommes dans les transactions d’achat de terrain ou de maison.» (p. 303)