Les défis de la conciliation travail-famille chez les parents salariés : un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents de 0 à 5 ans 2015

Les défis de la conciliation travail-famille chez les parents salariés : un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents de 0 à 5 ans 2015

Les défis de la conciliation travail-famille chez les parents salariés : un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents de 0 à 5 ans 2015

Les défis de la conciliation travail-famille chez les parents salariés : un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents de 0 à 5 ans 2015s

| Ajouter

Référence bibliographique [19264]

Les défis de la conciliation travail-famille chez les parents salariés : un portrait à partir de l’Enquête québécoise sur l’expérience des parents de 0 à 5 ans 2015. Montréal: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«La présente publication vise à mieux comprendre, à partir des données de l’EQEPE [Enquête québécoise sur l’expérience des parents d’enfants de 0 à 5 ans 2015], la problématique de la conciliation travail-famille chez les parents ayant des enfants de 0 à 5 ans. Plus précisément, elle a pour objectifs de cerner les facteurs associés au niveau de conflit travail-famille et de vérifier les liens entre une conciliation travail-famille plus difficile et certains aspects de l’expérience vécue par ces parents.» (p. 11)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 14 905 parents d’enfants de 0 à 5 ans.

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Cinq situations potentiellement conflictuelles entre la vie familiale et la vie professionnelle ont fait l’objet d’analyses dans cette publication. Les résultats ont montré qu’environ la moitié des parents salariés ayant des enfants de 0 à 5 ans ont souvent ou toujours l’impression de courir toute la journée pour faire ce qu’ils ont à faire (50%) et près de 37% sont souvent ou toujours épuisés lorsqu’arrive l’heure du souper. Plus de la moitié (56%) des parents n’ont jamais ou ont rarement suffisamment de temps libre pour eux, alors qu’environ 30% des parents ont souvent ou toujours l’impression de ne pas avoir assez de temps pour leurs enfants. Rappelons, enfin, qu’un parent salarié sur cinq (21%) mentionne que son travail a souvent ou toujours des répercussions sur sa vie familiale. […] Un grand nombre de facteurs peuvent contribuer à expliquer l’ampleur du conflit travail-famille. Parmi les caractéristiques des parents associées, dans cette publication, à un niveau de conflit travail-famille plus élevé, relevons d’abord le sexe des parents. Sans surprise, les mères sont plus enclines que les pères à vivre un niveau plus élevé de conflit travail-famille (25% c. 15%).» (p. 44)