A Qualitative Study of Adult Latin Americans’ Perceptions of their Secondary School Education in Montreal

A Qualitative Study of Adult Latin Americans’ Perceptions of their Secondary School Education in Montreal

A Qualitative Study of Adult Latin Americans’ Perceptions of their Secondary School Education in Montreal

A Qualitative Study of Adult Latin Americans’ Perceptions of their Secondary School Education in Montreals

| Ajouter

Référence bibliographique [19137]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette étude qualitative explore les conséquences liées à l’expérience des latino-américains [sic] dans les écoles secondaires de la ville de Montréal.» (p. iii)

Questions/Hypothèses :
«L’étude a été guidée par trois principales questions de recherche: comment décrivent-ils leurs expériences pédagogiques? Quels sont les points forts et/ou les difficultés rencontrés dans leur école? [...] Comment décrivent-ils le processus d’intégration dans une nouvelle société?» (p. iii)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de cinq personnes immigrantes d’origine latino-américaine provenant de cinq pays différents ayant intégré le système scolaire à l’école primaire ou secondaire. Au moment des entrevues, les participants étaient âgés entre 24 et 40 ans.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats suggèrent que, le fait de recevoir un véritable soutien des enseignants, couplés [sic] avec des relations sociales fortes faites à l’école et un soutien parental constant, facilitent l’intégration des élèves à l’école. Néanmoins, cette étude soulève des questions sur la réalisation des besoins éducatifs actuels des élèves de l’école publique de la ville de Montréal.» (p. iii) In this study, «the participants’ interviews revealed that arriving during early adolescence in Canada did not cause a negative effect on their strong identification with their countries of origin. This finding also revealed that despite having a culture of relatedness or a family model of interdependence, such features were not barriers to the integration of participants into the individualistic Quebec society.» (p. 98)