Devenir parents...ensemble : points de vue de coparents sur leurs besoins socioaffectifs lors de l’arrivée de leur premier enfant

Devenir parents...ensemble : points de vue de coparents sur leurs besoins socioaffectifs lors de l’arrivée de leur premier enfant

Devenir parents...ensemble : points de vue de coparents sur leurs besoins socioaffectifs lors de l’arrivée de leur premier enfant

Devenir parents...ensemble : points de vue de coparents sur leurs besoins socioaffectifs lors de l’arrivée de leur premier enfants

| Ajouter

Référence bibliographique [19134]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le projet qui suit présente une démarche de recherche visant à documenter le vécu de la transition à la coparentalité lors de l’arrivée du premier enfant […].» (p. x)

Questions/Hypothèses :
«En s’inspirant des conclusions des études de Cowan et Cowan (1995), Deave, Johnson et Ingram, (2009), Dumas (2002) et du Commissaire à la santé et au bien- être (2011) on peut supposer qu’une meilleure préparation en période prénatale, ainsi qu’un soutien lors des premiers mois postnataux, pourraient avoir une incidence positive sur la façon dont les coparents répondent à leurs besoins socioaffectifs durant cette période et dans le futur (Cowan et Cowan, 1995).» (p. 21)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les participants à cette recherche étaient des parents biologiques (n=8), mères et pères (n=4/sexe), pour la première fois, d’un enfant âgé entre 11 mois et trois ans, né au Québec.» (p. 44) Les participants ont été interrogés lors d’entretiens collectifs.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Trois besoins socioaffectifs ont été exprimés par les participants à cette recherche, soit le besoin de reconnaissance sociale de la coparentalité qu’ils jugent comme n’étant pas suffisant; le besoin de soutien du réseau social et, plus précisément, le besoin de rétroaction sur l’exercice de leur parentalité, qui ne sont pas reçus de façon constante lorsqu’ils proviennent du réseau informel et qui ne répondent pas vraiment aux besoins lorsqu’ ils sont issus du réseau formel. Ces besoins ont permis d’identifier trois éléments essentiels de la transition à la coparentalité, soit la confiance parentale qui pourrait être mieux soutenue; la place variable, et parfois ténue, qu’ont les parents pour participer activement à leur rôle parental et l’influence de la vision socialement véhiculée des parents qui est perçue comme négative et stéréotypée et ne préparant pas adéquatement à cette transition.» (p. x)