Recours aux services de soutien formel par les parents immigrants d’un enfant en situation de handicap

Recours aux services de soutien formel par les parents immigrants d’un enfant en situation de handicap

Recours aux services de soutien formel par les parents immigrants d’un enfant en situation de handicap

Recours aux services de soutien formel par les parents immigrants d’un enfant en situation de handicaps

| Ajouter

Référence bibliographique [19118]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cette thèse doctorale [par articles] est de déterminer les attentes et les besoins en services de soutien formel [des] parents [immigrants d’un enfant en situation de handicap], afin de leur proposer une aide adaptée à leurs conditions de vie, et ceci, au fur et à mesure que l’enfant grandit. D’abord, une étude de la portée des écrits scientifiques est menée dans le but de mieux cerner les connaissances existantes en lien avec le recours aux services de soutien par les parents immigrants (article 1). [...] Le but [du deuxième article] est de mieux saisir l’utilisation des services de soutien formel par les parents immigrants et les facteurs influençant leurs choix.» (p. iii) Le troisième article vise à «approfondir le thème du recours au soutien formel destiné aux parents, et ce, au fur et à
mesure que l’enfant grandit [...].» (p. iv)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Pour le premier article, «20 écrits scientifiques ont été sélectionnés pour déterminer les types de services utilisés, les composantes qui modulent ce recours et l’évolution des attentes en mesures d’aide.» (p. 5) Pour le deuxième article, des entretiens ont été menés auprès de «28 parents immigrants d’un enfant en situation de handicap dans la province du Québec (Canada) dans le cadre d’une recherche de plus grande envergure portant sur la communication avec les intervenants en petite enfance […]». (p. iii) Pour le troisième article, «[d]es entrevues [...] ont été menées auprès de huit parents immigrants qui demeurent dans la province de Québec (Canada).» (p. 62)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


Les résultats du premier article «indiquent que l’aide pour trouver de l’information s’avère la plus requise, que ce soit au sujet de la condition de l’enfant, du fonctionnement sociosanitaire et éducatif du pays d’accueil, ou encore des services de soutien. En outre, la transmission de ces informations peut se compliquer en cas de non-maîtrise de la langue du pays d’accueil ou lorsque des divergences interculturelles apparaissent entre les parents immigrants et les différents intervenants rencontrés. Quant au non-recours aux aides formelles, il semble principalement dû à l’inadéquation entre l’aide concrète et les attentes des parents, au soutien informel reçu, à la méconnaissance des opportunités d’obtenir des services d’aide destinés aux parents, ou encore à un épuisement non ressenti.» (p. iii) Dans le deuxième article, il a été souligné que le «soutien pour recevoir des informations et l’accompagnement à la décision apparaissent comme les aides formelles les plus utilisées par les participants, suivies du soutien à l’éducation, de l’écoute active et de l’aide financière.» (p. iii) Dans le troisième article, les résultats mettent en évidence «sept principales sources de stress expliquant l’utilisation de services d’aide destinés aux parents. Ces tensions sont en lien avec: (1) le parcours migratoire, (2) la situation de handicap de l’enfant, (3) l’organisation sociosanitaire du pays d’accueil, (4) l’insertion professionnelle, (5) la relation de couple, (6) le réseau social et (7) l’état de santé du parent.» (p. 62)