Le couple contemporain : l’''idéal égotique'' comme réalisation de soi : analyse sociologique du discours de psychologie populaire

Le couple contemporain : l’''idéal égotique'' comme réalisation de soi : analyse sociologique du discours de psychologie populaire

Le couple contemporain : l’''idéal égotique'' comme réalisation de soi : analyse sociologique du discours de psychologie populaire

Le couple contemporain : l’''idéal égotique'' comme réalisation de soi : analyse sociologique du discours de psychologie populaires

| Ajouter

Référence bibliographique [17785]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«S’il est clair que le couple hétérosexuel du nouveau millénaire prend une multitude de formes, qui peuvent parfois sembler complexes, le but de cette thèse de doctorat se veut de mettre en évidence que la structure des liens conjugaux reste spécifique et explicite. En effet, que ce soit l’union institutionnalisée du mariage arrangé ou du mariage amoureux, l’union civile ou religieuse, que ce soit l’union libre des conjoints de fait, faisant vie commune, s’aimant chacun chez soi ou à mi-temps, la conceptualisation du couple se base toujours sur des fondements qui restent idéologiques, voire politiques et économiques.» (p. v)

Questions/Hypothèses :
«[L]a représentation du couple, véhiculée par la psycho-pop, traduit-elle un discours et une idéologie qui dépassent la psychologie populaire? À partir de cette question spécifique, l’hypothèse générale suppose que les racines de la représentation psycho-pop du couple se rapportent et se basent sur un discours qui dépasse celui de la psycho-pop et en rejoint un qui est politique, actuellement dominant.» (p. 5)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Le corpus d’analyse contient six ouvrages psycho-pop. Le choix de ces livres s’est basé sur le fait que ceux-ci avait été écrits autour des années 2000, leurs auteurs connaissent une certaine popularité et qu’ils s’agissent de publications françaises, québécoises ou étatsuniennes.

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Cette thèse de doctorat a mis en évidence que malgré l’existence aujourd’hui d’une multitude de formes conjugales, plusieurs normes morales et politiques spécifiques demeurent explicites. Ainsi, on a pu constater dans le premier et dernier chapitres de cette thèse que le réseau conjugal du nouveau millénaire s’est certainement émancipé des contraintes hiérarchiques, biologiques ou religieuses. Cependant, le deuxième et le troisième chapitres ont montré que le modèle actuel n’est pas aussi libéré de contraintes sociales qu’il semble l’être. Par exemple, dans l’analyse de contenu des ouvrages psycho-pop on a pu relever que des exigences spécifiques s’appliquent, ne serait-ce que celles d’un engagement paradoxalement conditionnel, d’une performance obligée au niveau relationnel et sexuel, ou encore au niveau de l’autonomie personnelle, émotionnelle, professionnelle et économique. Comme on a pu le constater ici, contrairement aux alliances des 17ième, 18ième,19ième et celles du début jusqu’au milieu du 20ième siècle, l’engagement formel inconditionnel est aujourd’hui quasiment impensable, voire même risqué pour le bien-être psychologique de l’individu. Ainsi, tout comme les normes traditionnelles du mariage présentaient des normes sociales spécifiques et rigoureuses, le réseau conjugal actuel est lui aussi fondé sur des règles strictes. En effet, pendant toute la modernité, les conjoints s’unissent pour ‘le meilleur et pour le pire’ selon des règles qui dépassent la volonté individuelle. Aujourd’hui, pour ‘rester’ en couple, il faut absolument performer et entretenir un paradoxe illusoire qui dépasse tout autant non seulement la volonté mais aussi le pouvoir individuels.» (p. 271)