Évaluation de l’efficacité d’un programme d’entraînement parental pour les parents d’enfants souffrant d’anxiété de séparation

Évaluation de l’efficacité d’un programme d’entraînement parental pour les parents d’enfants souffrant d’anxiété de séparation

Évaluation de l’efficacité d’un programme d’entraînement parental pour les parents d’enfants souffrant d’anxiété de séparation

Évaluation de l’efficacité d’un programme d’entraînement parental pour les parents d’enfants souffrant d’anxiété de séparations

| Ajouter

Référence bibliographique [17696]

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif principal de cette thèse est de vérifier l’efficacité d’un programme d’entraînement parental de type TCC [thérapie cognitivo-comportementale], adapté pour les parents d’enfants de 4 à 7 ans souffrant de TAS [trouble d’anxiété de séparation]. Cette étude vise également deux objectifs spécifiques: observer la fluctuation des symptômes de TAS de l’enfant pendant le traitement et examiner l’impact du programme sur les variables parentales.» (p. i)

Questions/Hypothèses :
«Selon la première hypothèse de l’étude, il est attendu que suite à l’intervention, les enfants montreront une réduction cliniquement significative de leurs symptômes d’anxiété de séparation et ne répondront plus aux critères diagnostiques du TAS. [La deuxième hypothèse est] que de façon générale, les symptômes d’anxiété de séparation de l’enfant diminueront graduellement au cours du traitement. […] Selon la dernière hypothèse, il est attendu que le programme entraînera des changements chez le parent (amélioration des pratiques parentales efficaces et diminution du stress).» (p. 32)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«L’échantillon final est constitué de six familles. […] L’échantillon final comprend deux filles et quatre garçons. Dans cinq familles sur six, seule la mère a pris part à l’étude.» (p. 34) L’auteure utilise aussi des calepins d’auto-observations remplis par les participants.

Instruments :
- Guide d’entretien semi-directif
- Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


«Les résultats de l’étude indiquent que cinq enfants sur six ne répondent plus au diagnostic de TAS suite au traitement ainsi que trois mois plus tard. Les résultats des calepins d’auto-observations montrent une amélioration claire des manifestations principales de TAS pour la moitié des enfants et plus mitigée pour l’autre moitié, de même qu’une amélioration systématique de la fréquence hebdomadaire totale de manifestations de TAS suite à l’intervention pour quatre enfants. Les résultats aux questionnaires remplis par les parents montrent une amélioration des symptômes d’anxiété et de TAS chez quatre enfants au post-test et/ou à la relance, tandis que les questionnaires de l’éducatrice (ou enseignante) suggèrent que les symptômes anxieux des enfants se manifestaient peu dans leur milieu scolaire ou de garde. L’impact du programme sur le stress parental et les pratiques parentales est également mitigé. Ces résultats suggèrent que le Programme d’entraînement parental pour les enfants souffrant d’anxiété de séparation (PEP-AS) est efficace pour réduire les symptômes de TAS chez les enfants d’âge préscolaire ou en début de parcours scolaire et appuient la pertinence d’offrir le traitement aux parents et d’inclure un volet relationnel.» (p. ii)