L’autisme au Québec (2004-2014) : politiques, mythes et pratiques

L’autisme au Québec (2004-2014) : politiques, mythes et pratiques

L’autisme au Québec (2004-2014) : politiques, mythes et pratiques

L’autisme au Québec (2004-2014) : politiques, mythes et pratiquess

| Ajouter

Référence bibliographique [17654]

L’information psychiatrique, vol. 92, no 1, p. 59-68.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article a pour objectif d’analyser les politiques et les pratiques d’intervention en autisme et de les replacer dans le contexte plus général des réformes du système de santé québécois.» (p. 59)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Les associations de parents d’enfants autistes constatent un manque criant d’aides malgré le plan d’accès aux services du ministère de la Santé et des Services sociaux. Les organismes communautaires ne sont plus en mesure de répondre aux familles d’enfants autistes en quête de répit de fins de semaine compte tenu de la hausse des demandes. […] Les rapports du protecteur du citoyen rendent compte de l’insatisfaction des familles. Il ressort que les problèmes résultent souvent de fonctionnements compartimentés et du manque de fluidité d’un palier à l’autre dans une même organisation, de même qu’entre les organisations. Il y a de grandes variations dans le soutien octroyé par chacun des centres de santé et de services sociaux. Le parent est confronté à de multiples exigences pour obtenir l’accès aux services et se trouve souvent obligé de quitter son emploi pour effectuer les démarches nécessaires. Certains enfants n’ont pas accès à la scolarisation. Lors des passages d’un service à un autre, au fur et à mesure que l’enfant avance en âge, sont constatées des transitions difficiles et une discontinuité des services.» (p. 65)