Étude qualitative auprès de personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme dans la grande région de Montréal

Étude qualitative auprès de personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme dans la grande région de Montréal

Étude qualitative auprès de personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme dans la grande région de Montréal

Étude qualitative auprès de personnes présentant un trouble du spectre de l’autisme dans la grande région de Montréals

| Ajouter

Référence bibliographique [17503]

Revue Québécoise de Psychologie, vol. 36, no 3, p. 151-182.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette présente étude a pour objectif de décrire les perceptions de parents d’enfants présentant un TSA [trouble du spectre de l’autisme] quant […] à la compréhension du diagnostic d’autisme; […] aux difficultés associées au TSA; […] aux conséquences du trouble sur la vie familiale; […] aux diverses étapes et différents environnements de la vie de la personne ayant un TSA ainsi que les défis qui y sont rattachés et […] aux services reçus.» (p. 155)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon compte dix parents, neuf mères et un père, d’enfant présentant un TSA.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«D’abord, les données recueillies révèlent des lacunes concernant le soutien et les informations reçus concernant le TSA et les interventions offertes à leur enfant. Les résultats démontrent également les répercussions majeures sur la personne, par exemple, la présence de problèmes de santé associés au diagnostic, ainsi que sur sa famille, notamment une socialisation moindre. Ces particularités génèrent des besoins spécifiques en termes de services. Parmi ceux-ci, les services de répit, dont trop peu de parents bénéficient. De plus, des difficultés relatives à l’éducation des enfants, telles que le manque de formation des éducatrices en milieu de garde éducatif et l’incompréhension du niveau scolaire de leur enfant, sont abordées. Finalement, les déficits sur le plan des relations sociales ou amoureuses et sur le plan de l’autonomie persistent à l’adolescence et à l’âge adulte, entrainant des obstacles importants quant à l’emploi et à l’hébergement d’une personne ayant un TSA.» (p. 181)