Identity Construction of Chinese Immigrants: Exploring the Processes of Identity Construction among Chinese Immigrant Parents and Young Adults in Montreal

Identity Construction of Chinese Immigrants: Exploring the Processes of Identity Construction among Chinese Immigrant Parents and Young Adults in Montreal

Identity Construction of Chinese Immigrants: Exploring the Processes of Identity Construction among Chinese Immigrant Parents and Young Adults in Montreal

Identity Construction of Chinese Immigrants: Exploring the Processes of Identity Construction among Chinese Immigrant Parents and Young Adults in Montreals

| Ajouter

Référence bibliographique [17330]

Qian, Lingwei. 2016. «Identity Construction of Chinese Immigrants: Exploring the Processes of Identity Construction among Chinese Immigrant Parents and Young Adults in Montreal». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université McGill, Département de sociologie.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Dans un contexte d’interculturalisme québécois, cette recherche qualitative décrit et analyse les moyens à travers lesquelles parents et jeunes adultes immigrants chinois développent leur identité.» (p. 3)

Questions/Hypothèses :
«My research questions are: 1.What labels do Chinese immigrant parents and young adults living in Montreal use to identify themselves and in what situations? 2.What meanings do they attach to those self-identified labels? 3.What are the major factors they perceive as influential to their identity construction? 4 Are there any noticeable differences between immigrant parents and young adults in their perceptions of their identification?» (p. 28)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon est composé de 15 parents et jeunes adultes de 5 familles issues de l’immigration chinoise et vivant à Montréal.

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats obtenus grâce aux entretiens révèlent le caractère pluriel, fluide et malléable de l’identité. De plus, à travers leurs propres définitions de ce que signifie ‘’être chinois’’ et ‘’être canadien’’, les participants ont démontré la coexistence de leur identité chinoise et canadienne. Ainsi, ces derniers démontrent que l’identité est construite et reconstruite par le biais d’interactions entre le soi, l’autre, et le contexte socioculturel qu’ils frayent. De plus, durant le processus de construction identitaire, les différentes identités sociales des participants se trouvent à être étroitement liées l’une avec l’autre.» (p. 3) L’auteure s’est intéressée aux dynamiques familiales et aux influences de celles-ci sur la construction identitaire. Elle a constaté chez plusieurs parents la mise en place d’efforts délibérés pour créer au sein de leur famille un sens à ‘’être chinois’’. Cela, par exemple, en utilisant le mandarin à la maison, en enseignant la culture chinoise à leurs enfants et en leur transmettant certaines valeurs chinoises. Les résultats montrent une influence parentale évidente sur la construction de l’identité chinoise des jeunes adultes.