Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender Immigrant Acculturation Experience

Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender Immigrant Acculturation Experience

Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender Immigrant Acculturation Experience

Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender Immigrant Acculturation Experience

| Ajouter

Référence bibliographique [17320]

Fuks, Oleksandr. 2014. «Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender Immigrant Acculturation Experience». Thèse de doctorat, Montréal, Université McGill, Département de psychopédagogie et de psychologie du counseling.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de la présente étude était de comprendre le processus d’acculturation des immigrants LGBT [lesbienne, gai, bisexuel, transgenre] au Canada.» (p. 6)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
The sample included «20 participants who are first generation immigrants and thus went through an acculturation experience.» (p. 15)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


L’auteur remarque que «la queerphobie dans la culture d’origine [...] a joué un rôle des plus prépondérant dans le développement des parties: culturelle et sexuelle de l’identité des immigrants LGBT. En outre, la culture du pays d’origine des immigrants LGBT, ainsi que la culture canadienne, a fortement influencé le développement de leur identité sexuelle avant et après leur immigration, et vice versa - le développement de leur identité sexuelle a influencé la façon dont les immigrants LGBT se rapportent à leur culture d’origine et à la culture canadienne. [...] De surcroît, cette étude a identifié les défis et les avantages perçus que les immigrants LGBT vivent durant le processus d’acculturation, ainsi que les facteurs présentés dans l’étude responsables de la variété des résultats d’acculturation.» (p. 6) L’auteur étudie l’impact de l’approbation parentale dans le processus d’acculturation. Regarding this the author notes that «[f]or many participants the most feared consequence of coming out (before and even after immigration) is the shame and the hurt their coming out would cause their parents.» (p. 147) The author also notes the positive impact of participants’ families’ immigrating alongside them: «participants […] spoke of the advantage of having parents who immigrated to Canada and the impact of immigration on their tolerance.» (p. 215) Finally, the author notes that most often, parents’ of the participants’ encouraged them to seek out therapy in order to ‘cure’ themselves of their non-normative sexuality.