L’évaluation ou l’épreuve de la complexité

L’évaluation ou l’épreuve de la complexité

L’évaluation ou l’épreuve de la complexité

L’évaluation ou l’épreuve de la complexités

| Ajouter

Référence bibliographique [1397]

Dubeau, Diane, Turcotte, Geneviève, Ouellet, Francine et Coutu, Sylvain. 2009. «L’évaluation ou l’épreuve de la complexité». Dans La paternité au XXIe siècle , sous la dir. de Diane Dubeau, Devault, Annie et Forget, Gilles, p. 175-219. Québec: Presses de l’Université Laval.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cette contribution vise à présenter les différents volets de l’étude évaluative qui a été réalisée par ProsPère concernant le projet d’intervention pour valoriser l’engagement paternel, projet ayant été implanté à Pointe-Calumet et à Rosemont et qui est présenté au chapitre 6 de l’ouvrage collectif. On y trouve les détails de la méthodologie qui a été suivie pour en arriver aux constats énoncés dans ce précédent chapitre.

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses
Entrevues individuelles, observations et groupes de discussion menés auprès d’intervenants, de pères et de mères
Observation participante des comités, observation directe des activités
Fiches de suivi

Instruments :
Schème pré-test/post-test avec groupe de comparaison
Schème post-test avec groupe de comparaison (sans pré-test)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu
Analyse statistique

3. Résumé


Le projet évaluatif qui est présenté se divise en trois volets : 1) une analyse du milieu, qui «[...] visait à faire état du degré d’ouverture des services offerts aux jeunes familles ainsi qu’à documenter les perceptions des intervenants et de la population à l’égard de l’engagement paternel.» (p.177) 2) Une analyse de l’implantation du projet, qui «[...] fait état de l’ensemble des facteurs associés à l’introduction d’une intervention [...]» et qui «[...] a été réalisée selon la méthode de l’étude de cas multiples [...]» (p.178) 3) Une analyse des impacts communautaires du projet, qui «[...] repose sur deux stratégies méthodologiques de types quasi expérimental et pré-expérimental [...]» (p.190) Les problèmes méthodologiques inhérents à ce dernier type d’analyse, remarquent les auteurs, font que l’«[o]n dispose actuellement de peu de résultats de recherches empiriques portant sur l’efficacité des stratégies élaborées dans le but d’encourager les pères à s’engager plus activement auprès de leur enfant [...]» (p.187) Les auteurs espèrent, par leur contribution, fournir certains éléments de réponse à ce sujet.