Suivi des résultats du placement des enfants sous la responsabilité de la DPJ aux Centres Batshaw et à l’échelle du Québec

Suivi des résultats du placement des enfants sous la responsabilité de la DPJ aux Centres Batshaw et à l’échelle du Québec

Suivi des résultats du placement des enfants sous la responsabilité de la DPJ aux Centres Batshaw et à l’échelle du Québec

Suivi des résultats du placement des enfants sous la responsabilité de la DPJ aux Centres Batshaw et à l’échelle du Québecs

| Ajouter

Référence bibliographique [12776]

Branché, vol. 3, no 1, p. 1-3.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Le présent article propose de porter un regard et de faire le point sur les trois indicateurs de résultats de placement [...]. Les trois indicateurs de résultats de placement sont les suivants : 1. le placement en milieu substitut, 2. la stabilité des placements et 3. la permanence.» (p. 1)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Pour les besoins du suivi, nous avons dressé une liste des enfants dont le signalement initial a donné lieu à une évaluation au cours des exercices 2002‐2003 à 2007‐2008, à l’échelle du Québec. Des 99 278 enfants ainsi répertoriés, 5 257 recevaient des services des Centres Batshaw. Nous avons ensuite surveillé l’ensemble des 99 278 enfants sur une période de 36 mois suivants relativement à toute expérience de placement d’une durée de plus de 72 heures.» (p. 1)

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«De façon comparable aux moyennes provinciales, les Centres Batshaw présentent une tendance à la baisse du taux de placement en milieu substitut, du nombre de déplacements et du nombre d’enfants toujours hébergés 36 mois après le placement. Aux Centres Batshaw, le taux de placement est passé de 22 % à 18 %; alors que le taux à l’échelle du Québec est passé de 25 % à 18 %. Après une durée de placement de 36 mois, les usagers des Centres Batshaw sont plus nombreux à réintégrer le foyer familial (61 %), par rapport à la moyenne provinciale (50 %). Le nombre de changements de ressource vécus par les enfants placés en milieu substitut dans le territoire desservi par les Centres Batshaw a également diminué, passant de 2,26 à 1,81 comparativement au taux provincial qui est passé de 2,13 à 1,87. Bien que ces résultats soient positifs, un certain nombre d’enfants présentent des taux de déplacement supérieurs à la moyenne aux Centres Batshaw et au niveau provincial. Aux Centres Batshaw, 21 % des enfants placés en milieu substitut connaissent quatre déplacements ou plus, comparativement à 19 % à l’échelle provinciale.» (p. 3)