Les élèves du primaire à risque de décrocher au secondaire : caractéristiques à 12 ans et prédicteurs à 7 ans

Les élèves du primaire à risque de décrocher au secondaire : caractéristiques à 12 ans et prédicteurs à 7 ans

Les élèves du primaire à risque de décrocher au secondaire : caractéristiques à 12 ans et prédicteurs à 7 ans

Les élèves du primaire à risque de décrocher au secondaire : caractéristiques à 12 ans et prédicteurs à 7 anss

| Ajouter

Référence bibliographique [12083]

Les élèves du primaire à risque de décrocher au secondaire : caractéristiques à 12 ans et prédicteurs à 7 ans. Québec: Gouvernement du Québec, Institut de la statistique Québec, Volume 7, Fascicule 2.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de cette étude est de comprendre les trajectoires qui, pendant la petite enfance, conduisent au succès ou à l’échec lors du passage dans le système scolaire.» (p. 1) Plus précisément ce fascicule décrit les caractéristiques individuelles, familiales et sociales d’élèves québécois qui, à 12 ans, présentent des signes avant-coureurs du problème, et [tente] d’identifier les facteurs qui, dès 7 ans, sont annonciateurs de ces difficultés.» (p. 2)

Questions/Hypothèses :
«Qui sont ces élèves qui, au primaire, montrent des signes avant-coureurs du décrochage scolaire? Peut-on établir des sous-groupes d’élèves à risque de décrocher dès la fin du primaire et quels facteurs individuels, familiaux et sociaux permettent de le faire? Plus encore, est-il possible de détecter dès 7 ans des signes annonciateurs des difficultés vécues par ces élèves? Enfin, quels sont les facteurs qui, à 12 ans, distinguent le plus ces sous-groupes d’élèves à risque?» (p. 4)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Ce fascicule s’appuie sur les données de l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ 1998-2010) conduite par l’Institut de la statistique du Québec avec la collaboration de différents partenaires […].» (p. 1)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


Les auteurs concluent qu’«[e]n démontrant qu’un nombre important d’indicateurs personnels, sociaux et familiaux mesurés à 7 ans prédisent ce risque de décrocher, cette étude renforce également l’idée que le décrochage scolaire est un processus qui, pour plusieurs enfants, prend racine dès l’entrée à l’école […]. Ces observations confirment que la prévention du décrochage scolaire doit nécessairement viser les élèves du primaire, et ce, le plus tôt possible.» (p. 15) «Parmi l’ensemble des indicateurs [familiaux] étudiés, ce sont les attitudes et les pratiques liées à la scolarisation qui distinguent le plus les élèves à risque de décrocher au secondaire des élèves non à risque. Lorsque les élèves à risque ont 12 ans, leurs parents ont plus de contacts avec l’école pour des problèmes de rendement […]. Déjà, à 7 ans, les parents des élèves à risque avec ou sans indiscipline sont plus souvent convoqués à l’école pour discuter des problèmes de rendement de leur enfant et ont plus de mal à mettre en place les conditions favorisant les apprentissages scolaires de leur enfant, comparativement aux parents des élèves non à risque. […] Enfin, à 12 ans, les élèves à risque avec indiscipline sont exposés à des pratiques parentales moins positives comparativement aux élèves non à risque.» (p. 11)