Mieux comprendre les facteurs associés à la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôle

Mieux comprendre les facteurs associés à la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôle

Mieux comprendre les facteurs associés à la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôle

Mieux comprendre les facteurs associés à la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôles

| Ajouter

Référence bibliographique [11974]

Joly, Marie-Pierre. 2013. «Mieux comprendre les facteurs associés à la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôle». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, École de service social.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«L’objectif de ce mémoire est de mieux comprendre les facteurs qui influencent la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôle. Un sous-objectif est de comprendre si l’approche SOCEN [S’occuper des Enfants] a une influence sur cette satisfaction.» (p. i)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
L’échantillon compte «treize parents d’accueil d’une région du Québec qui implante l’approche SOCEN depuis 2003.» (p. i)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Les résultats montrent que selon les parents d’accueil, la satisfaction dans leur rôle s’incarne dans trois dimensions distinctes: la dimension parentale, la dimension professionnelle et la dimension personnelle. Les facteurs qui influencent leur satisfaction sont: les enjeux de parentalité en contexte de placement à long terme, l’impact du placement sur la famille du parent d’accueil et les enjeux de reconnaissance. Il ressort également que les principes et les outils proposés par l’approche SOCEN pourraient agir sur les facteurs évoqués et ainsi augmenter la satisfaction des parents d’accueil dans leur rôle.» (p. i) «Concernant la dimension parentale, il ressort que le sentiment d’efficacité dans le rôle parental influence positivement la satisfaction. […] La nature objective des comportements de l’enfant [….] peut amoindrir le sentiment d’efficacité. Toutefois, le comportement est indissociable de la perception subjective qu’en a le parent d’accueil. S’il se sent capable de faire face au comportement, le sentiment d’efficacité sera préservé, mais s’il se sent dépassé, le sentiment d’efficacité en sera amoindri. La possibilité de créer un lien positif avec l’enfant influence aussi positivement la satisfaction. À ce sujet, la plupart des parents d’accueil rencontrés souhaitent développer un lien de nature filiale avec l’enfant, c’est-à-dire un lien où ils seront considérés comme les parents de l’enfant.» (p. 118)