Le choix du domicile des ménages aînés

Le choix du domicile des ménages aînés

Le choix du domicile des ménages aînés

Le choix du domicile des ménages aînéss

| Ajouter

Référence bibliographique [11269]

Données sociodémographiques en bref, vol. 17, no 1, p. 8-9.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Cet article vise à explorer «l’évolution du type de domicile selon l’âge, sur une période de 30 ans, soit de 1979 à 2009.» (p. 8)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Les données proviennent de «l’Enquête sur les dépenses des ménages (EDM)» et de «l’Enquête sociale générale (ESG)».

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«Au fil des ans, certaines avancées médicales ont permis aux nouvelles cohortes de 65 ans et plus de bénéficier d’une amélioration de la longévité durant le troisième âge (Rochon, 2004). En plus de vivre plus longtemps, ces personnes conservent leur autonomie de nombreuses années de plus et peuvent continuer ainsi à vivre dans un ménage privé. De fait, selon le Recensement canadien de 2006, la proportion des Québécois âgés de 65 ans et plus vivant dans des logements collectifs s’élève à un peu moins de 10 % […] Les ménages habitant une maison individuelle sont devenus principalement composés de couples chez les soutiens âgés de 65 à 74 ans. En effet, parmi les ménages habitant une maison, la proportion de couples a progressé de 1979 à 2009, passant de 43 % à 67 % […].» (p. 8) «Parmi les répondants qui ont déménagé au cours des cinq dernières années, les deux motifs de déménagement plus souvent rapportés diffèrent selon l’âge. Les répondants de 65 à 74 ans déménagent pour se rapprocher de la famille ou pour habiter une plus petite résidence alors que les répondants de 75 ans et plus déménagent pour offrir ou recevoir du soutien ou encore parce que leur santé s’est détériorée.» (p. 9)