Le soin des âmes : discours et programmes d’intervention des Soeurs du Bon-Pasteur d’Angers auprès des filles délinquantes et en danger à Montréal au XIXe siècle, 1869-1912

Le soin des âmes : discours et programmes d’intervention des Soeurs du Bon-Pasteur d’Angers auprès des filles délinquantes et en danger à Montréal au XIXe siècle, 1869-1912

Le soin des âmes : discours et programmes d’intervention des Soeurs du Bon-Pasteur d’Angers auprès des filles délinquantes et en danger à Montréal au XIXe siècle, 1869-1912

Le soin des âmes : discours et programmes d’intervention des Soeurs du Bon-Pasteur d’Angers auprès des filles délinquantes et en danger à Montréal au XIXe siècle, 1869-1912s

| Ajouter

Référence bibliographique [11255]

L’incontournable caste des femmes : histoire des services de santé au Québec et au Canada , sous la dir. de Marie-Claude Thifault, p. 17-34. Coll. «Santé et société». Ottawa: Les Presses de l’Université d’Ottawa.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«En 1869, l’Acte concernant les écoles d’industrie et l’Acte concernant les écoles de réforme jettent les bases du premier réseau institutionnel de prise en charge des mineurs jugés délinquants, abandonnés ou maltraités au Québec. La mise en place de ce réseau participe à un vaste mouvement d’institutionnalisation qui traverse alors le XIXe siècle et touchera de nombreux pays occidentaux. Ce mouvement contribuera à la création d’établissements d’enfermement de plus en plus spécialisés, censé prendre en charge les différentes formes de ‘manque’ constatées dans les sociétés de l’époque: manque de ressources matérielles, mais aussi manque d’aptitudes à fonctionner dans la société pour des raisons de santé (asiles, hôpitaux) ou pour des raisons de conduite (déviance, délinquance). C’est à cette dernière catégorie que nous nous intéresserons dans le présent texte, en abordant l’étude des institutions montréalaises du Bon-Pasteur destinées aux jeunes-filles délinquantes ou en danger.» (p. 17)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Notre analyse se fonde sur l’étude critique de plusieurs types de documents d’époque: les lois et les débats parlementaires, qui ont permis de cerner les cadres légaux des institutions et leurs transformations au fil du temps; les rapports annuels des inspecteurs de prisons et d’asiles, qui dressent un portrait plus ou moins détaillé de la situation des institutions visitées. Nous avons aussi consulté plusieurs documents et archives relatifs à la communauté du Bon-Pasteur d’Angers sur la tenue des classes.» (p. 20)

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Étant donné l’absence de témoignage directs de la part des filles enfermées, il est difficile de préciser l’impact de leur passage en institution. Dans la plupart des cas, le placement en école de réforme ou d’industrie constituait la seule solution à la misère et aux mauvais traitements. Le rôle des parents des filles placées en école d’industrie apparaît capital à cet effet puisque certains d’entre eux, en multipliant les demandes de placement de leurs enfants, ont réussi à transformer la vocation initiale de l’école d’industrie. À la fin du XIXe siècle, cette dernière était en effet considérée davantage comme un abri temporaire que comme une école de formation morale et professionnelle. Le raccourcissement progressif de la durée de séjour en institution viendra d’ailleurs confirmer cette nouvelle vocation et empêcher par le fait même l’œuvre de réforme profonde que les religieuses voulaient entreprendre auprès de leurs élèves.» (p. 32)