Faits saillants : femmes et travail : le féminin, ça s’emploie partout : stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine

Faits saillants : femmes et travail : le féminin, ça s’emploie partout : stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine

Faits saillants : femmes et travail : le féminin, ça s’emploie partout : stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine

Faits saillants : femmes et travail : le féminin, ça s’emploie partout : stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminines

| Ajouter

Référence bibliographique [1117]

Québec. Ministère de l’Emploi et de la solidarité sociale. 2009. Faits saillants : femmes et travail : le féminin, ça s’emploie partout : stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine. Québec: Gouvernement du Québec, Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale, Emploi-Québec.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
Ce document présente la Stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine et les différentes orientations « [...] en vue de contribuer à réduire les écarts entre les femmes et les hommes sur le marché du travail ». (p. 5)

2. Méthode


Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


« La Stratégie d’intervention d’Emploi-Québec à l’égard de la main-d’œuvre féminine de 2009 a été élaborée à la lumière des changements qu’a connus le marché du travail depuis l’adoption de la Stratégie de 2001 et du bilan des interventions qui y étaient prévues. Elle s’inscrit aussi dans le cadre du plan d’action gouvernemental découlant de la politique pour l’égalité entre les femmes et les hommes Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait. » (p.5) « La Stratégie, élaborée avec l’ensemble des partenaires préoccupés par la situation des femmes, notamment le Comité consultatif femmes, est basée sur les trois grands principes qui suivent : favoriser la pleine participation des femmes au marché du travail; intensifier les actions visant à favoriser l’intégration et le maintien en emploi des femmes les plus éloignées du marché du travail ou à risque de sous-emploi; favoriser la concertation des partenaires. » (p. 7)