Environnement familial et conditions d’émergence des conduites agressives et violentes chez l’enfant et l’adolescent

Environnement familial et conditions d’émergence des conduites agressives et violentes chez l’enfant et l’adolescent

Environnement familial et conditions d’émergence des conduites agressives et violentes chez l’enfant et l’adolescent

Environnement familial et conditions d’émergence des conduites agressives et violentes chez l’enfant et l’adolescents

| Ajouter

Référence bibliographique [10684]

La violence chez l’enfant : approches cognitive, développementale, neurobiologique et sociale , sous la dir. de Nadia Desbiens et Bowen, François, p. 145-196. Marseille: Solal.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce chapitre s’intéresse plus particulièrement aux facteurs de risque associés à la famille […] dans l’émergence et le développement de conduites agressives et violentes.» (p. 146)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«Nous avons vu dans ce chapitre que les conditions/facteurs associés à l’environnement familial sont parmi les plus significativement reliés aux difficultés de comportement, à la violence et à l’agressivité en raison, notamment, de leur prégnance et de leur présence régulière dans la vie du jeune.» (p. 179) «La qualité de la relation affective entre le parent et l’enfant, incluant la relation initiale d’attachement, les pratiques parentales, plus particulièrement l’exercice de la discipline et de la maltraitance, comptent parmi les facteurs familiaux qui exercent le plus d’influence sur le développement des problèmes de comportement chez l’enfant.» (p. 146) «Cependant, il demeure que certains enfants réussissent assez bien leur processus de socialisation en dépit de l’accumulation des conditions d’adversité dans leur entourage familial. Ce phénomène renvoie à la notion de résilience qui s’explique d’une part, par l’action combinée de facteurs génétiques, des dispositions du tempérament, de la qualité des premiers attachement avec les parents (dont la mère) et d’autre part, du moment de sa vie où survient le risque, ainsi que l’existence d’un contexte sécurisant ou d’une relation chaleureuse avec un adulte significatif». (p. 179)