Symptômes dépressifs, idéations suicidaires et tentatives de suicide chez des adolescents ayant vécu une agression sexuelle

Symptômes dépressifs, idéations suicidaires et tentatives de suicide chez des adolescents ayant vécu une agression sexuelle

Symptômes dépressifs, idéations suicidaires et tentatives de suicide chez des adolescents ayant vécu une agression sexuelle

Symptômes dépressifs, idéations suicidaires et tentatives de suicide chez des adolescents ayant vécu une agression sexuelles

| Ajouter

Référence bibliographique [10671]

Brabant, Marie-Ève, Hébert, Martine et Chagnon, François. 2012. «Symptômes dépressifs, idéations suicidaires et tentatives de suicide chez des adolescents ayant vécu une agression sexuelle». Dans L’agression sexuelle envers les enfants, Tome 2 , sous la dir. de Martine Hébert, Cyr, Mireille et Tourigny, Marc, p. 55-89. Coll. «Collection santé et société». Québec: Presses de l’Université du Québec.

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Ce chapitre fait un survol des connaissances scientifiques sur la dépression et la problématique suicidaire chez les adolescents ayant vécu une agression sexuelle.» (p. 55)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
Données documentaires diverses

Type de traitement des données :
Réflexion critique

3. Résumé


«[C]e chapitre a mis en lumière une prévalence plus élevé de dépression, d’idées suicidaires et de comportement suicidaires chez les survivants adolescents d’une agression sexuelle, en plus de relever plusieurs variables liées à ces problématiques, entre autres la présence d’une psychopathologie, des difficultés interpersonnelles et un historique familial de comportements suicidaires combiné à des agressions sexuelles. La théorie psychologique-interpersonnelle (Joiner, 2005) fournit un cadre conceptuel pertinent relativement aux comportements suicidaires, notamment en abordant l’impression d’être un fardeau, le besoin d’appartenance non comblé et l’acquisition de la capacité à s’infliger une blessure mortelle.[…] Plusieurs personnes (membres de l’entourage, intervenants du milieu scolaire, praticiens sociaux, intervenants du secteur de la santé) sont susceptibles de venir en aide aux victimes d’agression sexuelle étant suicidaires, simplement en leur proposant d’avoir recours à des services en santé mentale ou encore en leur offrant du soutien relativement à ce qu’elles vivent. Des interventions validées ont été développées pour aider les adolescents suicidaires et ceux ayant de plus vécu des agressions sexuelles, notamment la thérapie dialectique behaviorale et la thérapie axée sur le trauma.» (p. 80)