La collaboration des parents de minorités visibles avec les services de la protection de la jeunesse : le rôle du soutien informel parental et des compétences de l’intervenant

La collaboration des parents de minorités visibles avec les services de la protection de la jeunesse : le rôle du soutien informel parental et des compétences de l’intervenant

La collaboration des parents de minorités visibles avec les services de la protection de la jeunesse : le rôle du soutien informel parental et des compétences de l’intervenant

La collaboration des parents de minorités visibles avec les services de la protection de la jeunesse : le rôle du soutien informel parental et des compétences de l’intervenants

| Ajouter

Référence bibliographique [10656]

Couture, Dominique. 2012. «La collaboration des parents de minorités visibles avec les services de la protection de la jeunesse : le rôle du soutien informel parental et des compétences de l’intervenant». Mémoire de maîtrise, Montréal, Université de Montréal, École de psychoéducation.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cette recherche explore le processus par lequel le soutien social informel des familles de minorités visibles et les compétences des intervenants favorisent ou non l’élaboration d’une relation de collaboration entre les parents et les services de la protection de la jeunesse telle que vécue par les intervenants.» (p. 12)

Questions/Hypothèses :
«[Cette recherche] vise à répondre aux questions suivantes: [1] Considérant l’engagement de leur réseau informel, quelles sont les dynamiques familiales favorables et défavorables à la collaboration des parents de minorités visibles à l’intervention de la protection de la jeunesse? [2] Quelles sont les compétences utilisées par les intervenants de la protection de la jeunesse selon ces diverses dynamiques familiales?» (p. 12)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«[Les] données [ont été] recueillies dans le cadre du projet de recherche intitulé ’La réponse du système de la protection de la jeunesse aux enfants autochtones ou issus des minorités visibles’ [Dufour & Lavergne, 2007-2010]. Vingt-quatre intervenants provenant à la fois du Centre jeunesse de Montréal (n=19) et du Centre de la jeunesse et de la famille Batshaw (n=5) ont participé à cette recherche.» (p. 13)

Instruments :
Guide d’entretien semi-directif

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«En réponse à la disproportion des familles de minorités visibles dans le système montréalais de la protection de la jeunesse, cette recherche explore, du point de vue de l’intervenant, le rôle de ses compétences culturelles et du soutien informel parental dans l’élaboration d’une relation de collaboration. […] Les résultats proposent une typologie, élaborée à partir de la collaboration des parents et de l’engagement de leur réseau informel dans l’intervention. Ils présentent ensuite une description des compétences culturelles et de leur utilisation auprès des dynamiques familiales comprises dans la typologie. La discussion aborde la résilience sociale, les stratégies d’intervention et le constructionnisme social. Trois principales idées sont évoquées: une conception de la collaboration qui inclut le réseau informel, une réflexion sur la notion de ’compétences culturelles’ et le développement d’une pratique réflexive.» (p. iii)