Femmes africaines séropositives en quête d’asile. Opportunités et contraintes de la politique migratoire canadienne

Femmes africaines séropositives en quête d’asile. Opportunités et contraintes de la politique migratoire canadienne

Femmes africaines séropositives en quête d’asile. Opportunités et contraintes de la politique migratoire canadienne

Femmes africaines séropositives en quête d’asile. Opportunités et contraintes de la politique migratoire canadiennes

| Ajouter

Référence bibliographique [10470]

Adam-Vézina, Émilie. 2012. «Femmes africaines séropositives en quête d’asile. Opportunités et contraintes de la politique migratoire canadienne ». Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 28, no 2, p. 129-148.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«Cet article explore certains aspects des trajectoires d’exil de femmes réfugiées de la Région des Grands Lacs africains vers le Canada et atteintes du VIH-sida.» (p. 130)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Nous avons rencontré seize femmes entre 2009 et 2010 à Montréal, par l’intermédiaire d’une association montréalaise active depuis 1990 dans le soutien et l’information aux femmes vivant avec le VIH-sida. Ces femmes proviennent de la région des Grands Lacs africains: la majorité du Burundi (douze), mais également du Rwanda (deux) et du Congo (deux).» (p. 133)

Type de traitement des données :
Analyse de contenu

3. Résumé


«Si les facteurs pré et post migratoires peuvent avoir un impact sur leurs conditions de vie et leur santé, l’angle que nous avons privilégié ici traite des effets des conditions législatives d’accès au territoire et aux soins pour ces migrantes. Après un bref exposé du contexte législatif canadien qui régit l’entrée sur le territoire et des dispositions relatives aux migrants malades et en particulier aux personnes séropositives au VIH nous montrerons, au travers des récits des femmes rencontrées, fuyant principalement des violences et persécutions genrées, comment ces politiques influencent leur trajectoire et leur santé. Nous verrons que la législation canadienne pose un ensemble de contraintes pour les réfugiées séropositives, tout en constituant une ressource mobilisable propre fournissant certaines opportunités.» (p. 148) Cet article en décrivant les trajectoires des femmes abordent les déchirements familiaux qu’elles ont vécus en quittant leur pays d’origine. De plus, ces femmes sont souvent parties puisqu’elles étaient victimes de violence conjugale. Elles ont quitté leur pays pour assurer leur sécurité et celle de leurs enfants.