’All in or fold’ : les hauts et les bas de la carrière des joueurs excessifs

’All in or fold’ : les hauts et les bas de la carrière des joueurs excessifs

’All in or fold’ : les hauts et les bas de la carrière des joueurs excessifs

’All in or fold’ : les hauts et les bas de la carrière des joueurs excessifss

| Ajouter

Référence bibliographique [10257]

Ouellet, Frédéric. 2012. «’All in or fold’ : les hauts et les bas de la carrière des joueurs excessifs ». Criminologie, vol. 45, no 1, p. 181-211.

Accéder à la publication

Fiche synthèse

1. Objectifs


Intentions :
«En nous inspirant du cadre conceptuel entourant les carrières criminelles, nous souhaitons vérifier l’incidence de circonstances de vie conventionnelles (les revenus légitimes, être en couple, suivre une thérapie) et déviantes (les revenus criminels, les dépenses en stupéfiants et les prêts usuraires) sur les sommes dépensées au jeu, mais aussi sur la décision d’interrompre cette activité.» (p.185)

2. Méthode


Échantillon/Matériau :
«Les données utilisées proviennent d’entretiens réalisés auprès de 100 joueurs excessifs recrutés dans différentes ressources thérapeutiques de la région de Montréal sur une période de trois ans (2006-2008).» (p. 185)

Instruments :
Questionnaire

Type de traitement des données :
Analyse statistique

3. Résumé


«En somme, le jeu pathologique, comme plusieurs autres conduites addictives, résulterait de la combinaison de différents facteurs de risque et de vulnérabilité, d’où l’intérêt d’élaborer des typologies de carrières de joueurs. Il existe donc un intérêt certain à analyser la trajectoire de développement (pathways analysis) d’individus aux prises avec de sérieux problèmes de jeux, de décrire l’évolution des comportements de ces joueurs afin d’en dégager les différents profils des joueurs.» (p. 206) À noter que cette étude offre des statistiques sur les habitudes de jeu des joueurs en fonction de leur statut marital. Selon l’auteur, être en couple a des répercussions sur les habitudes de jeu.